Tout comme la peau, le tissu vaginal est constitué de fibres de collagène. Durant l’accouchement par voie vaginale, le tissu subit un étirement excessif qui endommage les fibres de collagène et crée une sensation de relâchement (laxité), particulièrement autour de l’orifice vaginal.

 

Les femmes qui présentent cette perte de tension peuvent également ressentir une diminution de leurs sensations et de leur satisfaction sexuelle pendant le rapport sexuel. Ces changements peuvent toucher la santé sexuelle générale de la femme et ont des répercussions sur la qualité de vie de millions de femmes chaque année.

 

Souvent, les femmes ne parlent pas de laxité vaginale avec leur médecin pour plusieurs raisons :

  • Elle est embarrassée d’en parler.
  • Elle perçoit son médecin comme étant trop vieux ou trop jeune; ou elle pense qu’il ne comprendrait pas s’il est un homme ou s’il s’agit d’un médecin (homme ou femme) qui n’a pas d’enfants.
  • Elle ne sait pas comment formuler son problème.
  • Elle ne parle pas de santé sexuelle avec son médecin.
  • Elle se demande si son médecin la prendra au sérieux ou s’il mettra fin à la consultation.

 

Bien qu’il soit difficile d’aborder ce sujet, la satisfaction sexuelle est une partie importante de la santé sexuelle globale de la femme, et en parler est tout à fait justifié. Si la laxité vaginale vous préoccupe, il est temps de commencer la conversation avec votre médecin et de découvrir les traitements possibles:

 

  • Les lasers vaginaux
  • La radio frequence: systeme Viveve
  • Les injections de graisse
  • Les injections acide hyaluronique
  • La vaginoplastie

 

Conférence

 

 

Exemple: Traitement par radiofrequence avec machine Viveve